Ils adorent la Côte-d'Or

« Avec Nina, nous avons décidé de nous installer à Beaune autant pour revenir aux sources que pour ce ouvrir le restaurant dont nous rêvions tous les deux : un endroit simple et chaleureux comme à la maison, où les plats sont simples, frais et bons… »
Olivier Streiff, finaliste Top chef 2015
« Il y a beaucoup d’analogies entre la fabrique d’un film et celle du vin… Pour le vin en Bourgogne, il y a le terroir, la façon de le faire, mais aussi la ¬personne qui le fait. Pour le cinéma, c’est pareil. Il y a le sujet qu’on traite et il y a le cinéaste. Un vigneron en Bourgogne signe son vin comme un réalisateur signe son film. Dans les deux cas, la notion d’auteur est centrale. Il y a enfin le fait que le vin, comme le film, devienne un produit collectif dès qu’on le met « sur la table ». » A propos du tournage du film « Le vin et le vent » (sortie en 2017)
Cédric Klapisch, réalisateur
« Précisons d'abord que je ne suis pas bourguignon mais que j'ai passé pas mal de temps dans cette région il y a quelques années. Je me suis toujours demandé pourquoi aucun film n'avait jamais été fait sur cette partie de notre territoire, pourtant connue dans le monde entier pour ses vins. Rares sont ceux qui savent exactement à quoi ressemble la Bourgogne. En me baladant dans le vignes, dans ces décors incroyables, j'ai senti qu'il y avait de très belles histoires à y raconter. » A propos du film « Premier Cru » (sortie en 2015)
Jérôme Le Maire, réalisateur
« Vous savez qu'il y a des climato-sceptiques, je suis un climato-convaincu, donc un climato-militant, vive la Bourgogne. »
Erik Orsenna, écrivain
« La Bourgogne viticole est faite de centaines de parcelles aux noms séculaires et charmants qui sont autant de climats et qui forment le plus ancien, le plus prestigieux et le plus passionnant des puzzles. »
Bernard Pivot, écrivain
« La Bourgogne est magnifique. C’est un territoire où tout est absolu. Les nuances de couleur, j’y suis très sensible… La nature, l’espace, c’est le luxe pour moi. »
Gérard Lanvin, acteur
« Je te salue, ma vieille Dijon, ô maîtresse burgonde. Je te salue, ma vieille Dijon. Et nulle part au monde, je n'aurais voulu naître. »
Yves Jamait, chanteur
« Ce qui se fait ici, c’est le travail de l’Homme et de la nature marié enfin d’une manière homogène. Ni l’un ni l’autre ne se veulent du mal. Les deux travaillent en bonne intelligence et ils produisent ce nectar admirable qui m’émerveille de plus en plus. Je suis honoré et défendrai bec et ongles ces fameux climats de Bourgogne. Je veux dire ici que la France est aussi le pays du vin et qu’elle ne doit pas en avoir honte, mais qu’elle doit en être fière. »
Pierre Arditi, acteur
« Le vin : j’adore le vin ! Je trouve qu’il n’y a pas de meilleur vin que celui de Bourgogne ! D’ailleurs je ne bois que du vin. Le vin blanc de Bourgogne frais, c’est un délice ! Et aussi, le lycée Carnot : là où j’ai fait mes années lycée, et l’Embassy , LA boite de nuit phare de mon époque ! »
Arnaud Viard, acteur
« Ma carrière de joueur m’a amené à bouger dans toute la France. Nantes, Lyon, Lens et enfin… Dijon. Si l’ancien Président du DFCO n’avait pas insisté, j’aurais pu ne jamais mettre les pieds en Bourgogne. Et franchement, Dijon ne me faisait pas rêver. Mais après un week-end en Côte-d’Or et quelques coups de fil à des amis joueurs, j’ai vite ravisé mon jugement. Finalement, de sceptique je suis passé à conquis… et je me suis même reconverti dans le milieu du vin ! »
Eric Carrière, footballeur
« Flavigny est un adorable village, nous en garderons grâce au lieu, grâce aux gens, un excellent souvenir. Je vous laisse sur ces belles façades et ces petits détails. »
Dans le sillage d’Anne, blogueuse
« Avant ce week-end, nous ne connaissions pas la Bourgogne et encore moins la Côte d’Or. Je savais bien situer Dijon, mais ma connaissance se limitait un peu près à cela. […] Nous imaginions évidemment des forêts et des vignes (le vin rouge de bourgogne, le classement des climats à l’Unesco tout ça tout ça) mais la découverte de l’Auxois-Morvan nous a joliment surpris. Relief marqué, coteaux de vignes, forêt et très, très jolis villages »
La Boucle Voyageuse, Julie, blogueuse
« Mon séjour en Bourgogne a été l’occasion de rencontres humaines et de visites exceptionnelles qui se sont traduites par un succès du live-tweet puisqu’en 5 jours on a compté environ 20 000 impressions (=vues ) sur la destination Côte-d’Or, plus de 130 retweets et des interactions avec Stéphane Bern et Des Racines et des Ailes. D’ailleurs, mon coup de coeur a été tellement réel pour cette magnifique région que... j’ai décidé de m’y installer en 2016 ! »
Denise Guérini, #MagnifiqueFrance
« La belle campagne a son adresse. Ici, on n’a pas la mer, mais il y a des côtes dorées et les vagues des vallons verts. Entre forêts giboyeuses, ceps millénaires et rivières innombrables, d’irréductibles Gaulois savourent les richesses d’une contrée où ont toujours rimé art de vivre et défense du patrimoine naturel. Une région où les défenseurs de la nature débordent d’idées. Excellentes. » - Sébastien Desurmont
Géo, média
« Si je devais tirer un bilan (ô combien subjectif) de ces trois jours à Dijon en famille, j’aurais tendance à dire que Dijon est un destination intéressante pour un citytrip à proximité de Paris, avec des thématiques axées sur la gastronomie et l’Histoire. Les familles y sont les bienvenues, la ville m’a paru très sure et l’absence de circulation routière dans le centre historique est un très bel atout ! Beaucoup de musées sont gratuits et les activités payantes ne vous ruineront pas. »
Cédric Tinteroff, blogueur
« Tu l’auras compris, la Côte-d’Or c’est fait pour toi ! Aller, répètes après nous : Côte-d’Or, Côte-d’Or, Côte-d’Or, Côte-d’Or. Ouvres les yeux, t’es réveillé ! »
Love Live Travel, blogueurs